Rapport annuel 2013-2014

Une institution francophone s’enracine

Version PDF

Prendre le pouls de la communauté au moyen des soins de santé

« De quelle façon la prestation de soins de santé permet-elle de réaliser des économies en matière de soins de santé? »

Les gens demandent souvent au commissaire d’expliquer l’importance de fournir des services en français dans le domaine de la santé, et le questionnent ensuite sur ce qu’il en est des coûts associés à la prestation des services en français. Le commissaire ne se lassera jamais d’expliquer que tous les francophones ne sont pas bilingues et que, même pour ceux qui le sont pleinement, lorsque sont nécessaires des services de nature plus personnelle et délicate, la possibilité de parler dans leur langue maternelle et celle qu’ils maîtrisent le mieux revêt une grande importance. La possibilité de s’exprimer dans sa langue maternelle est essentielle quand il s’agit de la communication de renseignements relatifs aux médicaments, aux allergies, à l’état de santé, et ainsi de suite. Loin de coûter plus d’argent, fournir au point d’entrée initial le bon service en matière de soins de santé se traduit à long terme par des économies.

Le commissaire a récemment entendu parler d’une nouvelle immigrante qui était bilingue, mais pas en anglais; la langue d’attache de cette femme au Canada était le français. Lors d’une consultation avec un médecin anglophone, elle n’a pas été en mesure de bien comprendre quel était son état de santé et, par conséquent, n’a pas pris correctement ses médicaments sous ordonnance. En conséquence directe, elle est de nouveau tombée malade ce qui a nécessité un traitement médical additionnel, doublant ainsi le coût des soins de santé. Si elle avait reçu ses services en français au point d’entrée, elle n’aurait pas eu besoin d’une aide médicale supplémentaire.

Malheureusement, cette histoire est commune à bon nombre de personnes d’un bout à l’autre de l’Ontario chaque jour. Bien qu’il serait impossible d’assurer en tout temps la présence de personnel bilingue partout dans la province, il existe des façons de mieux comprendre les besoins spécifiques de la clientèle francophone et de réaffecter de manière plus efficace les ressources limitées qui sont disponibles.

• Offre active — Bon nombre de francophones ignorent qu’ils peuvent avoir accès à des services de santé en français auprès de nombreux fournisseurs de soins de santé, simplement parce que cette information n’est pas communiquée par écrit ou verbalement. Voilà pourquoi il est essentiel de communiquer la disponibilité de services en français au moyen d’une offre active systématique.

• Ressources humaines — Il est tout simplement impossible de fournir des services de soins de santé efficaces en français si le personnel ne possède pas de connaissances pratiques du français. Les fournisseurs de services de santé doivent se doter d’un plan en ressources humaines afin d’assurer la disponibilité d’un personnel bilingue.

La prestation de meilleurs soins de santé à la population francophone et, en fait, à toute la population, est importante pour la création de collectivités durables, saines et fortes, particulièrement à une époque où s’amorce une transition vers un modèle de soins de santé plus globale, centrée sur la prévention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *