« Le français pour l’avenir » souligne son 15e anniversaire

La semaine dernière, j’ai participé au gala célébrant les 15 ans de l’organisme « Le français pour l’avenir » dont la mission est de motiver et d’encourager les élèves canadiens à apprendre et à vivre en français. Une très belle soirée il va sans dire. Je vous invite à visiter le site Web de cet organisme pour découvrir les nombreuses activités offertes à nos jeunes.

De voir tous ces parents, tous ces bénévoles qui donnent si généreusement de leur temps précieux pour se dévouer aux activités de cet organisme, c’est sincèrement remarquable. J’ai déjà écrit que les francophiles sont les alliés naturels des Franco-canadiens. Mais parfois, j’ai l’impression que nous vivons dans deux mondes en parallèle, alors que, bien souvent et de plus en plus, la réalité fait en sorte que les francophones sont en couples exogames. Eux, c’est nous et nous, ce sont eux aussi.

On doit absolument trouver des façons de se parler davantage, de se rapprocher au lieu de s’ignorer. Comme le disait Max Cooke au Colloque sur les 25 ans de la Loi sur les services en français en novembre dernier, il nous faut sortir de notre zone de confort traditionnel et penser autrement. Apprendre à comprendre nos défis respectifs. Échanger, partager des expériences concrètes, bref, rendre le français non seulement comme un atout individuel, mais normal et souhaitable tant pour les élèves francophones que francophiles. Pas facile, j’en conviens. « Le français pour l’avenir » répond à ce défi avec brio depuis maintenant 15 ans et je tiens non seulement à les féliciter, mais à les remercier chaleureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *