Colloque international Langue et territoire

Du 29 août au 3 septembre s’est tenu à Sudbury le Colloque international Langue et territoire. Organisé par l’Université Laurentienne, ce colloque a réuni de nombreux chercheurs universitaires, étudiants en doctorat, juristes et autres spécialistes de la langue venus de quatre coins du monde : Algérie, Maroc, Soudan, Italie, Côte d’Ivoire, etc. Ce fut l’occasion d’échanger et de comparer les points de vue sur différentes questions.

C’est aussi durant ce colloque que les cinq commissaires linguistiques du pays (Canada, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Territoires du Nord-Ouest) se sont réunis pour la première fois suite à l’initiative des membres de mon équipe d’ailleurs. Des commissaires qui ont demandé à leur gouvernement respectif de redoubler d’efforts pour assurer la vitalité des langues officielles.

Plusieurs interventions fort intéressantes ont marqué ce colloque dont celle de Me Ronald F. Caza ou encore du professeur Pierre Foucher. Toutefois, le discours de  ma collègue commissaire aux langues des Territoires du Nord-Ouest Sarah Jerome fut incontestablement celui qui a été le plus marquant et émouvant. Bref, ce fut un colloque riche et intense. Bravo aux organisateurs!

Commentaire

  1. Montenay

    Merci tout d’abord pour les renseignements que vous m’avez donnés.

    L’absence de tout visage français dans le ville de Sudbury reste frappante pour le visiteur, même si cela cache des services en français respectant (je suppose) les réglementations fédérales et provinciales (quid des municipales ?). Hors de l’université, il a fallu que je fasse semblant de ne pas connaître l’anglais pour qu’on me parle français, soit directement, soit en appelant en renfort un francophone du voisinage (que je suis heureux d’avoir mis ainsi en valeur, si peu que ce soit).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *