Départ à la retraite d’une grande dame de la Francophonie

Voilà maintenant plus de trente ans que Jocelyne Samson se dévoue corps et âme à la Fonction publique de l’Ontario et, plus particulièrement, à sa clientèle francophone. Il est temps pour elle de recouvrer la santé et de penser un peu à elle-même et à sa famille.

Lors de son embauche au Commissariat, en février 2008, lorsque je lui ai téléphoné pour lui offrir le poste, elle m’a interviewé! Elle ne voulait pas aller travailler pour quelqu’un qui n’aurait pas à cœur le développement de la francophonie ontarienne. J’espère ne pas l’avoir trop déçue! Mais cette anecdote pour moi en disait long sur sa forte personnalité : si elle était capable de parler ainsi à son futur employeur, je savais qu’elle n’hésiterait jamais à donner son opinion et, de plus, qu’elle n’aurait pas tendance à accepter les réponses des ministères peu enclins à trouver des solutions à long terme pour les plaignants. De fait, elle utilisait souvent le mot « déplorable » pour décrire les actions ou inactions des ministères et des autres organismes gouvernementaux.

En parlant des plaignants, je n’ai pas rencontré une seule personne qui n’avait pas d’éloges pour le travail de Jocelyne. Elle était infatigable; je devais la convaincre de ne pas écrire aux plaignants la fin de semaine (alors la coquine envoyait une série de courriels tout préparés dès 7 h le lundi matin). Intraitable, Jocelyne a rapidement démontré à nos partenaires gouvernementaux que le Commissariat, ce n’était pas de la frime. La qualité de son travail était irréprochable. Pendant longtemps, elle a été seule responsable des enquêtes au Commissariat; néanmoins, les plaignants étaient toujours informés des résultats de nos enquêtes.

Je retiens aussi de Jocelyne son grand sens de l’éthique, sa force de caractère, ses convictions, sa passion de communicatrice, son engagement indéfectible envers la communauté franco-ontarienne et son profond attachement au Commissariat.

Le seul mot qui me vient à l’esprit ne suffit pas pour décrire toute la contribution de Jocelyne aux succès du Commissariat, mais je tente tout de même ma chance : merci.

Jocelyne, je te souhaite une très longue retraite incroyablement bien méritée, en santé surtout et auprès de tes proches et amis.

Commentaires (5)

  1. Christian Martel

    J’ai travaillé au ministère des services gouvernementaux avec Jocelyne pendant plus de 15 ans et j’ai vraiment apprécié son engagement à défendre les dossiers francophones.
    J’espère qu’elle aura une retraite à la hauteur de son implication à faire progresser les services en français en Ontario.

  2. Lise RM St-Louis

    Quelle chance et quel bonheur que d’avoir eu une dame exceptionnelle de la trempe de madame Samson qui a oeuvré pour la francophonie pendant toutes ces années – toute sa vie ! Une « mentore » à qui Je souhaite de bien s’occuper de sa santé, de prendre le temps de « sentir les roses » et d’avoir plein de moments de bonheur et de beaux projets !

  3. CSF FLSC

    Merci beaucoup pour ces beaux commentaires.

  4. Rachel Baril

    Une belle personne et une belle carrière de 30 ans dans la FPO ! Ce fut un plaisir de travailler avec Jocelyne afin de résoudre les plaintes du MTO. Jocelyne a toujours été professionnelle, pragmatique et dévouée ce qui est évident pour tous ceux qui ont travaillés avec elle. Elle a contribué à l’avancement des services en français dans la province de façon considérable. Jocelyne a aussi fondé le Réseau des coordonnateurs des SEF. Le réseau a permit aux coordonnateurs partout en province de se rencontrer, de s’appuyer et d’échanger leurs meilleurs pratiques. Jocelyne et une personne forte et persévérante qui n’a jamais perdu son beau sourire. Je souhaite une belle retraite à une bonne amie !

  5. Marlène Thélusma Rémy

    Je salue avec respect le travail de Jocelyne Samson au Commissariat aux services en français et à la Francophonie ontarienne en général. On se croisait assez et même très souvent aux activités dans la communauté et au Collège Boréal, j’ai toujours admiré son approche et sa manière de communiquer.

    Je lui souhaite une heureuse retraite bien méritée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *