Revivre les célébrations de #LSF30 (partie 2)

Aujourd’hui, je vous présente le deuxième grand volet de mes recommandations de mon rapport annuel intitulé LSF 2.0 :

L’offre active

Nous avons soumis un rapport spécial à l’Assemblée législative en mai 2016, expliquant l’importance de l’ajout de l’offre active dans la Loi sur les services en français. Les francophones ne devraient pas avoir à se poser la question : est-ce aujourd’hui que je devrais demander mes services en français ? Car aussitôt que l’on se sent obligé de se poser cette question, nous avons souvent le réflexe de dire – cela ne vaut pas la peine de me battre pour ça maintenant, je veux juste me faire servir.

Et si, en plus, on se trouve dans une situation vulnérable, alors l’offre active de services en français devient encore plus pertinente. Que ce soit dans le domaine de la santé, des services sociaux et communautaires, au niveau des sociétés d’aide à l’enfance et à la jeunesse, de l’accès à la justice, en immigration, auprès des personnes aînées ou auprès des femmes victimes de violence conjugale, nous avons tous besoin, à un moment donné ou un autre, d’un coup de pouce de l’État ontarien. C’est à ce moment que cette aide, effectuée en français, aura une bien meilleure portée.

Pour offrir aux francophones des services de qualité égale ou équivalente, il importe d’ajouter l’offre active dans la demande de la refonte de la Loi. C’est un aspect déjà présent dans la Loi sur les langues officielles au niveau fédéral et dans d’autres lois du même acabit ailleurs au pays, alors pourquoi pas en Ontario également ?

Il est important de rappeler ce que l’offre active doit comprendre :

  1. Des mesures prises pour informer le public de la disponibilité des services ;
  2. L’offre de service dans les deux langues dès le premier contact ;
  3. Le choix au citoyen de choisir la langue de service ;
  4. Que le service soit culturellement approprié ;
  5. Que le citoyen se sente à l’aise dans la prestation des services ;
  6. Offrir un service de qualité égale ou équivalente que le service offert en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *