Le rêve de Champlain, version TFO

Le lundi 9 mars, j’ai eu le privilège d’assister à la première de la série docu-fiction sur le personnage historique de Champlain, basé sur l’extraordinaire livre de l’historien David Hackett Fischer dont j’ai eu l’occasion de vous parler dans une autre série de billets récemment. La première se déroulait au Musée des Beaux-Arts du Canada devant la ministre du Patrimoine canadien, l’honorable Shelly Glover et la Procureure générale de l’Ontario et ministre déléguée aux Affaires francophones, l’honorable Madeleine Meilleur et une salle bondée de plus de 400 convives venant de partout en Ontario.

TFO a tenu une réception  exceptionnelle et l’ensemble de la soirée était superbement organisé. L’auteur Hackett Fischer était même sur place. Mais la qualité du produit serait-elle au rendez-vous? Car après tout, rendre justice à une œuvre exceptionnelle de plus de 600 pages et résumer le parcours de ce personnage qu’est Champlain relève pratiquement de l’impossible.

Et bien, à voir la première émission, le pari fou a été non seulement tenu, mais remporté haut la main. Quelle émission exceptionnelle! Si la qualité de la première se poursuit au cours des cinq autres épisodes, nous sommes en droit de nous attendre à une série totalement nouveau genre, aussi excitantes qu’instructives, sans forcer la note. Par exemple, des historiens y parlent, mais jamais plus que 30 secondes, de façon à ce que l’auditoire demeure captif. Visuellement superbe, la demi-heure passe à la vitesse de l’éclair. Je suis sérieusement complètement ébahi par la qualité de cette émission. Je suis aussi convaincu que la plate-forme éducative qui sera lancée en même temps sera tout aussi intéressante. Conçue d’abord et avant tout pour captiver un auditoire plus jeune, conformément au mandat même de TFO, cette série saura intéresser tous les publics.

Après la présentation, nous avons eu le bonheur de dialoguer davantage avec l’historien Hackett Fischer ainsi qu’avec les producteurs, réalisateur et un comédien Maxime Le Flaguais qui incarne Champlain. Comme nous n’avons pratiquement aucune représentation de Champlain à ce jour, j’ai le regret d’informer cet acteur qu’il est maintenant Champlain pour le reste de ses jours et bien après! Car je suis convaincu que cette série interactive passera elle aussi à l’histoire. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Je ne peux que vous encourager fortement à syntoniser TFO le lundi 16 mars prochain, et ce, pour les six prochaines semaines, afin de visionner cette série qui deviendra rapidement un incontournable.  Bravo à toute l’équipe de TFO pour la soirée si mémorable, mais surtout pour la création de cette série tant attendue. Bravo aussi et surtout à Glenn O’Farrell, le président et chef de la direction du Groupe Média TFO pour sa vision, sa ténacité et son courage à aller au-delà des sentiers battus et sa capacité de prendre des risques. Bravo aussi aux maisons de productionsSlalom d’Ottawa et Fairplay de Montréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *