Rencontre avec le président d’Irlande

Delegates

Hier, tous les délégués commissaires ou ombudsman présents à la conférence ont eu la chance et le privilège de rencontrer le président de la République d’Irlande, Michael D. Higgins, à sa résidence officielle. Un homme très sympathique et charmant, très proche des droits fondamentaux.

Dans son discours de bienvenue officiel, il a d’ailleurs largement rappelé à quel point les droits de la personne et les droits linguistiques sont intrinsèquement reliés. Je vais tenter de mettre la main sur son discours ; il y avait beaucoup de matière dedans. Très inspirant et à propos.

Mais le plus important encore est de commencer les discussions informelles avec les autres délégués internationaux. Au Kosovo, par exemple, il existe un peu comme chez nous avec les régions désignées un seuil minimum de locuteurs afin qu’une région ait un statut de désignation bilingue. Eux aussi se fient sur les questions de leur recensement. Mais quelles sont les questions posées? De plus, le bureau là-bas peut émettre des amendes en cas d’infractions! Intéressant…

En Catalogne, les obligations en catalan n’existent que pour une région très précise, mais pas ailleurs. Mais même là, la mise en place et le respect de ces obligations par le gouvernement central n’est pas évident.

En Afrique du Sud, comment gérer 11 langues officielles? Par un conseil formé d’une quinzaine de personnes, pour lequel tout le monde peut postuler, mais le gouvernement désigne ultimement…

Tellement de choses à apprendre!

J’ai aussi appris une excellente nouvelle : un essai résumant l’ensemble des débats de la conférence sera publié d’ici quelques mois. Entre-temps, je tenterai de mettre la main sur toutes les présentations afin de les partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *